Catégories : Actualités

by Webmaster FNDIRP

Share

Catégories : Actualités

Par Webmaster FNDIRP

Partagez

« Hommage rendu au grand résistant et patriote Frédéric-Henri Manhès ce Mardi 27 juin 2023, rue Colonel Manhès, 17ème arrondissement de Paris. »

Manhès, de l’ombre à la lumière !

Le Patriote Résistant met ses pas dans ceux de ses fondateurs. En novembre 2022, pour les quarante ans de sa disparition, nous avions mis à l’honneur Marcel Paul, « le pitau », le ministre-syndicaliste, le créateur d’Edf, le résistant communiste déporté à Ravensbrück.

Dans le numéro de juin 2023 nous abordons l’histoire de Frédéric-Henri Manhès*. Avec Marcel Paul, il a créé au sortir du camp de Ravensbrück ce qui allait devenir la Fédération nationale des déportés internés résistants et patriotes, la FNDIRP, ainsi que l’association française Buchenwald-Dora et Kommandos. Il rejoint Marcel Paul à son cabinet quand il est nommé ministre de l’Industrie.

« Frédéric », dans la clandestinité, a traversé 27 interrogatoires avant d’être emprisonné puis déporté par le convoi du 22 janvier 1944 à Buchenwald, où il crée le comité des intérêts français.

Et c’est lui, Henri Manhès, qui, à son tour, a les honneurs du Patriote Résistant. Nous avons choisi le numéro de juin car il fait se revoir les deux dates essentielles et non prévisibles du chemin d’un homme, celle de sa naissance et celle de sa mort. Entre deux, un destin exceptionnel à peine effleuré, méconnu pour toute une génération. Mais impossible en tout cas de définir qui était Frédéric-Henri Manhès en s’en tenant aux années de guerre seules ou à la déportation. Nous ne nous y sommes pas risqué d’ailleurs dans ce numéro.

Un numéro spécial

Henri Manhès fit la connaissance de Jean Moulin au cabinet de Pierre Cot, ministre de l’Air dans le gouvernement du Front Populaire. Au cœur de la débâcle de 1940, il aida Jean Moulin à obtenir de faux papiers avant de devenir son homme de confiance pour la moitié nord de la France, la France occupée. Pour Manhès, nous ne serions pas fidèles à ce que nous lui devons sans revenir sur son histoire, au travers d’un nouveau dossier, à découvrir dans notre numéro de janvier 2024. 80 ans après son arrivée en camp de concentration, où la pire des expériences humaines attendaient les hommes du convoi du 22 janvier 1944. En créant le Comité des intérêts français, là encore, Frédéric Henri Manhès, montre un tempérament hors du commun.

Enfin, saluons la constance et la persévérance d’Alain Rivet, président délégué de la FNDIRP, qui a permis en plus de ce numéro, qu’une commémoration en mémoire d’Henri-Manhès puisse se tenir à Paris en juin[voir ci-contre l’invitation]. L’occasion d’entrer une nouvelle date dans le calendrier des commémorations, mais aussi de la reconnaissance et du devoir de mémoire. Nous allons continuer ainsi d’explorer le passé, les souvenirs de la fédération. Et surtout en rendant hommage régulièrement aux hommes et aux femmes qui ont cherché à rassembler après-guerre les déportés de tous horizons.

Franck Jakubek

Le Patriote Résistant


F.H. Manhès détaille son action dans le camp
de concentration de Buchenwald. Cliquez ici

Repères biographiques :

  • 1889 : naissance à Etampes (Essonne)
  • 1936 : entre au cabinet de Pierre Cot, rencontre avec Jean Moulin
  • 1943 : arrestation par la Gestapo
  • 1944 : arrivée à Buchenwald
  • 1945 : création de la FNDIRP
  • 24 juin 1959 : décède à Nice (Alpes Maritime) à l’âge de 70 ans

Articles Similaires

  • Mélinèe et Missak Manouchian n’ont connu qu’un bonheur éphémère marqué par les épreuves, les engagements et les tragédies. Les vicissitudes du XXème siècle les ont séparés. En honorant leurs mémoires, Emmanuel Macron, Président de la République rend aussi hommage à tous leurs camarades d’origine étrangère, morts pour la France. Avec la reconnaissance de la nation, […]

  •           Un homme d’exception dont la force d’âme et les convictions prennent racine dans les épreuves de la guerre, de l’antisémitisme et des rafles. Plus particulièrement celle de Lyon du 9 février 1943, à laquelle il échappa, mais qui emporta son père Samuel, et son oncle, qui seront assassinés à leur […]

  • Impossible de se voiler la face, nous sortons sonnés de cette année 2023 durant laquelle nous avons été choqués, meurtris, abasourdis par tant d’évènements, tant de drames que les médias déversent en torrents dévastateurs sur nos cerveaux saturés. Comment nous projeter vers un avenir de concorde, objet des serments de nos déportés quand la parole […]

  • Décembre, le mois de Noël, le mois de tous les plaisirs et de tous les chagrins. Nos arrières grands parents, quelquefois nos grands-parents, lorsqu’ils nous parlaient de Noël c’était pour évoquer « l’orange », ce fruit merveilleux qui était souvent leur unique cadeau et dont ils se régalaient avec plaisir. Si nous écoutons les récits […]