Catégories : Actualités

by Webmaster FNDIRP

Share

Catégories : Actualités

Par Webmaster FNDIRP

Partagez

Appel du monde mémoriel de la déportation Arrêtez immédiatement cette guerre !

En tant que dépositaires de la mé- moire des victimes des camps de concentration nazis et des valeurs qu’elles ont défendues – souvent jusqu’à la mort –, les représentants des Comités in- ternationaux des camps nazis, fidèles aux Serments proclamés à la Libération et attachés à des réalités historiques fondatrices, déclarent :

« Parmi les survivants soviétiques des camps nazis qui, au printemps 1945, quittèrent les lieux où ils avaient affronté la mort pendant des années, les plus nombreux furent souvent russes et ukrai- niens. Ils partageaient avec tous l’espoir de devenir les témoins et les acteurs d’un monde nouveau, libéré et pacifique.
Russes et Ukrainiens avaient été enregistrés par les nazis

sous la même catégorie de déte- nus, ils avaient dû faire face aux mêmes privations, aux mêmes humiliations et aux mêmes si- tuations mettant à tout instant leur vie en danger. Ils n’avaient pu compter que sur la solida- rité entre déportés pour sur- vivre. Tous avaient eu leur part dans la lutte commune contre l’agresseur nazi, en tant que ci- toyens de l’Union soviétique. De nouveaux États ont vu le jour, mais l’histoire com- mune et les liens humains tis- sés par l’histoire ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. aucun de ceux qui ont subi la guerre, aucun de ceux qui portent ce douloureux héri- tage ne supporte la perspec- tive du retour des temps tra- giques. Tous se retrouvent aujourd’hui pour considérer,

selon les termes du Serment de Mauthausen, « cette liberté reconquise comme un bien com- mun à tous les peuples ». Porteurs de la mémoire des vic- times du nazisme, les signataires de cet appel dénoncent l’utilisa- tion des mots dénazification et génocide pour justifier l’attaque contre l’Ukraine.
Nous sommes légitimes à faire valoir le poids de tragé- die qu’ils recouvrent. Nous ne pouvons accepter que ces mots soient ainsi galvaudés. Le testament des femmes de Ravensbrück (Manifeste de Neubrandenburg), les Serments et Manifestes de Buchenwald, Mauthausen – sur les sites des camps tout juste libérés – puis Ravensbrück, Dachau et Neuengamme ap- pellent tous à la coexistence

pacifique entre tous les peuples, dans la paix, la dé- mocratie et la souveraineté des nations. Nous condam- nons la guerre menée contre l’Ukraine qui met en danger l’existence même de ce pays et la paix en Europe. Cette at- taque militaire constitue une violation manifeste du droit international. Nous sommes convaincus que tout conf lit géopolitique peut être résolu à la table des négociations si toutes les parties font preuve de raison et d’humanité. » Cet appel a été signé par les comités internationaux et les associations françaises des camps de concentration de Buchenwald-Dora, Dachau, Mauthausen, Natzweiler- Struthof, Neuengamme, Sachsenhausen et Ravensbrück, le 1er mars 2022.

Articles Similaires

  • Mélinèe et Missak Manouchian n’ont connu qu’un bonheur éphémère marqué par les épreuves, les engagements et les tragédies. Les vicissitudes du XXème siècle les ont séparés. En honorant leurs mémoires, Emmanuel Macron, Président de la République rend aussi hommage à tous leurs camarades d’origine étrangère, morts pour la France. Avec la reconnaissance de la nation, […]

  •           Un homme d’exception dont la force d’âme et les convictions prennent racine dans les épreuves de la guerre, de l’antisémitisme et des rafles. Plus particulièrement celle de Lyon du 9 février 1943, à laquelle il échappa, mais qui emporta son père Samuel, et son oncle, qui seront assassinés à leur […]

  • Impossible de se voiler la face, nous sortons sonnés de cette année 2023 durant laquelle nous avons été choqués, meurtris, abasourdis par tant d’évènements, tant de drames que les médias déversent en torrents dévastateurs sur nos cerveaux saturés. Comment nous projeter vers un avenir de concorde, objet des serments de nos déportés quand la parole […]

  • Décembre, le mois de Noël, le mois de tous les plaisirs et de tous les chagrins. Nos arrières grands parents, quelquefois nos grands-parents, lorsqu’ils nous parlaient de Noël c’était pour évoquer « l’orange », ce fruit merveilleux qui était souvent leur unique cadeau et dont ils se régalaient avec plaisir. Si nous écoutons les récits […]